Ephéméride

Ste Germaine

Date : 1579-1601
Vie du saint : Bergère à Pribrac en Haute-Garonne

Née scrofuleuse, laide et difforme, Germaine perd sa mère peu de temps après sa naissance. Martyrisée par son père, puis sa belle-mère après que celui-ci se remariât, elle avait l'interdiction d'approcher les enfants de sa belle-mère.
Envoyée aux champs, elle laissait chaque jour ses bêtes pour participer à la sainte Messe et recevoir l'eucharistie. Pas une seule fois les bêtes ne causèrent de dégâts chez les voisins, respectant les limites que Germaine marquait avant de partir. Illettrée, elle récitait son chapelet parfois agenouillée dans la neige.
Elle parlait avec Dieu, et cela était toute sa joie. Elle fut retrouvée morte sous l'escalier par son père alors qu'elle n'avait que 22 ans. À partir de ce jour, les miracles ne cessèrent d'authentifier sa sainteté.